Exposition paris Maye Itinerrance
Uncategorized

La roue tourne, l’exposition de Maye à la galerie Itinerrance

Le graffeur Maye revient avec une nouvelle exposition, sa deuxième France et encore une fois à la galerie Itinerrance jusqu’au 7 juillet 2018. Intitulé « La roue tourne », cette exposition explore l’univers original de l’artiste où nous découvrons Dame nature sous un nouveau jour.

Maye, de son vrai nom Victorien Liria, est né à Sète en 1990. Montpellier est son premier terrain de jeu où il apprend le graffiti par lui-même et y développe une recherche autour du lettrage depuis 2004. Les rencontres qu’il fera au cours du temps seront importantes pour lui afin de poursuivre son apprentissage et se faire un nom sur la scène locale. Sa soif de connaissances l’incitera à se tourner vers la toile en 2013. La peinture sur toile est un bon moyen pour lui de laisser une trace indélébile, ce que les murs ne permettent pas toujours. Le détail y est aussi plus présent ce qui permet à Maye de faire valoir son goût pour la narration.

Un goût pour la narration

Avec sa technique et son imagination, c’est un vrai univers unique que Maye va mettre en place. En effet il mélange à la fois ses expériences personnelles, ses souvenirs et son imagination débordante pour faire jaillir son histoire et ses personnages. Des personnages d’ailleurs reconnaissables par leurs souplesses, leurs courbes ainsi que leurs membres filiformes.

La relation entre l’homme et la nature est au cœur de son travail ou il n’hésite pas à confronter la technologie et la végétation dans ses peintures. Cette relation fragile est illustrée à la fois par la profondeur de l’image, les effets de lumière et les matières qui ont pour but de créer des paysages où la nature vient recouvrir les ruines d’un monde futuriste.

Dame nature au cœur de l’exposition

Le titre de l’exposition « La Roue Tourne » évoque de nombreux thèmes abordés par l’artiste dans les œuvres qu’il expose tel que le voyage, le changement et le retour aux sources. Dame nature est au centre de la deuxième exposition parisienne de l’artiste. Elle abandonne sa barque à la lisière d’une forêt afin de laisser place au deuxième chapitre du récit de Maye.

Dame Nature qui avait fui un monde où la pollution était omniprésente découvre ici une société ou une harmonie se dégage entre les hommes et la nature et où le recyclage est roi. Devenue migrante, elle se confronte à un nouveau mode de vie et part à la rencontre d’autres voyageurs. Vous avez donc jusqu’au 7 juillet pour découvrir l’histoire de Maye !

Maye galerie Itinerrance

Maye galerie Itinerrance

Infos Pratiques

Exposition La roue tourne de Maye

Du 1er juin au 7 juillet

Galerie Itinerrance

75013 Paris

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

odio Aliquam Donec quis, sem, risus amet, commodo